Idolâtrie ?

 

 

Sujets d’étude

La Pierre Sacrée

Le Hadj, pèlerinage, passait à la télé en direct. Des pèlerins faisaient le tour du Ka’bah en grande cérémonie. Beaucoup des Musulmans baisaient la pierre spéciale dans l’un des murs de cette salle cubique nommée Hajr al-aswad, la pierre noire. Il paraît qu’Abraham et Ismaël utilisèrent cette pierre en restant sur elle tandis qu’ils construisaient le bâtiment. Ayant fini la tâche, Abraham mit cette pierre dans l’un des murs du Ka’bah. ( jamais Abraham n’a construit la Ka’bah, seuls les musulmans le disent, pas la BIBLE)

Selon quelques traditions cette pierre était à l’origine blanche. Pourtant, au cours des siècles elle est devenue noire. D’autres croient qu’elle est devenue noire à cause du fait que des humains coupables l’ont touchée.

On dit qu’Umar, compagnon de Mahomet et son deuxième successeur, n’aimait pas embrasser cette pierre. Un jour il lui dit, "Si l’apôtre d’Allah ne t’avait pas embrassée, je ne t’aurais jamais embrassée."

Cela pourrait vous étonner d’apprendre que dans la Bible Jésus est nommé une pierre, une pierre angulaire et même la Pierre Vivante. Ceux qui croient en lui sont aussi appelés les pierres vivantes dans la maison de Dieu (Actes 4:10-11; Ephésiens 2:20-22; 1 Pierre 2:4).

L’Ecriture nous dit que ceux qui croient en Jésus "n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire." (Ephésiens 2:19-20)

Ailleurs on s’adresse aux croyants ainsi: "Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ." (1 Pierre 2:4-5) Jésus est aussi nommé le rocher spirituel (1 Corinthiens 10:4; 1 Pierre 2:8). Jésus a beaucoup d’autres titres, comme la Parole, le Prince de la Paix, le Prince de la Vie, et la Lumière du Monde. La meilleure ressource à utiliser pour se renseigner sur Jésus c’est la section de la Bible nommée Le Nouveau Testament. Si vous voudriez une copie en français, écrivez s’il vous-plaît à l’adresse ci-dessous. Prenez bonne note: Puisque nous avons un nombre limité de copies, prière de passer votre demande tôt pour éviter la déception.

Toutes les citations bibliques sont prises de LA SAINTE BIBLE, La Bible Segond, Nouvelle Edition de Genève 1979. Société Biblique de Genève, Genève-Paris.

 

 

La lune était la grande divinité des arabes. Les sarrasins lui donnaient l' épithete de cabar ou de grande ; son croissant orne encore les monuments religieux des turcs. Son exaltation sous le signe du taureau, fut une des principales fêtes des sarrasins et des arabes sabéens.

 

Chacune des tribus arabes était sous l’invocation d’un astre ;

La tribuHamyaz était consacrée au soleil.

La tribu Cennah l’était à la lune

La tribu Misa était sous la protection de l’étoile Aldebaran

La tribu Tai, sous celle de Canopus

La tribu Kaïs, sous celle de Sirius

Les tribus Lachamus et Idamus honoraient la planete de Jupiter

La tribu Asad celle de Mercure, et ainsi des autres.

Chacune révérait un des corps célestes, comme son génie tutélaire.

Atra, ville d’Arabie, était consacrée au soleil, et renfermait de riches offrandes déposées dans son temple.

Les anciens arabes donnaient souvent à leurs enfants le titre de serviteurs du soleil.

La caabah des arabes, avant Mahomet, était un temple consacré à la lune la pierre noire que les musulmans baisent avec tant de dévotion aujourd'hui, est, à ce qu' on prétend, une ancienne statue de Saturne.

Les murailles de la grande mosquée de Koufah, bâtie sur les fondemens d' un ancien Pyrée ou temple du feu, sont chargées de figures de planètes artistiquement sculptées.

Le culte ancien des arabes était le sabisme, religion universellement répandue en orient ; le ciel et les astres en étaient le premier objet. Cette religion était celle des anciens chaldéens, et les orientaux prétendent que leur Ibrahim ou Abraham fut élevé dans cette doctrine.

On trouve encore à Hellé, sur les ruines de l' ancienne Babylone, une mosquée appelée Mesced Eschams ou mosquée du soleil. C'est dans cette ville qu'était
l'ancien temple de Bel
ou du soleil, la grande divinité des babyloiens ; c'est le même dieu auquel les perses élevèrent des temples et consacrèrent des images sous le nom de Mithra.
Ils honoraient aussi le ciel sous le nom de Jupiter, la lune et Vénus, le feu, la terre, l' air ou le vent, l' eau, et ne reconnaissaient pas d' autres dieux dès la plus haute antiquité.

 

 


Mesure d'audience